L’écriture

Image Comment écrivez-vous ?

On s’imagine souvent l’auteur taper frénétiquement sur son clavier, à défaut de noircir des parchemins à la plume, frappé par l’inspiration aussi soudaine que géniale.

La réalité est souvent moins romantique. En ce qui me concerne, l’écriture, c’est 5% d’inspiration et 95% de persévérance. Et il en faut pour transformer les images, les idées qui surgissent de manière assez obscure en mots, en lignes, en pages pour en faire un roman.

Pour Lune mauve, j’ai commencé à jeter les premières idées sur le papier et, très vite, des images me sont venues. Une mer déchaînée  la lande, une fille secrète et un peu sauvage, un lycée parisien très sélect  un temple sur la falaise, une civilisation oubliée, un monde relié au nôtre par un mystérieux passage… C’est en gardant ces images en tête que j’ai écrit le premier et le dernier chapitre du roman. Ensuite, j’ai construit l’intrigue et imaginé les rebondissements qui expliquent la progression du début à la fin de l’histoire.

Avant de me lancer dans un projet d’écriture, j’ai besoin de construire l’intrigue de manière assez poussée, pour savoir si elle tient la route. Ensuite, quand je rédige mon premier jet, il m’arrive de modifier certains éléments, de faire naître des personnages, etc… Les mots se nourrissent d’eux-mêmes et, très souvent les meilleures idées viennent en écrivant. Il ne faut pas avoir peur de la page blanche et se lancer, plus on écrit, mieux écrit.

J’écris presque exclusivement sur ordinateur ou sur tablette, mais j’ai toujours un carnet dans mon sac pour noter une idée au vol. J’essaye d’écrire tous les jours, mais il m’arrive parfois d’avoir l’esprit trop encombré pour réussir à construire des phrases. Par chance, je n’ai pas besoin de rituel particulier pour écrire, je peux écrire un peu partout, le brouhaha ambiant ne me gêne pas. D’ailleurs, si j’ai un conseil à donner, ce serait celui d’ouvrir son traitement de texte dès que l’on a un peu de temps devant soi, quelque soit l’état d’esprit dans lequel on se trouve. Souvent, attendre le moment idéal pour écrire se révèle contre-productif.

Ce n’est pas toujours facile d’écrire, c’est long et parfois fastidieux. Mais quand les phrase s’écrivent toutes seules et que l’on perd la notion de temps en alignant les mots, c’est une sensation assez incroyable. Et surtout, il y a la satisfaction d’avoir crée de toute pièces un univers.

Et vous, comment écrivez-vous ?

Publicités

Commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s