Retrouvailles

sc

Soudain, le soleil perça entre les cumulus et une lumière dorée inonda la pièce. Les yeux sombres de Thomas se pailletèrent de feu. Le temps s’étira en secondes méandreuses, de celles dont sont faits les rêves. Tout autour de nous, les murs marquetés de bois, les rayonnages débordants de livres, les instruments de musique sur la scène de fortune s’étaient dissous dans cet éblouissement. Le gris des nuages dévora d’un coup le ciel, mettant fin au sortilège. Il fit un pas en arrière et détourna le regard.
— Thomas, je suis désolée, je ne voulais pas te…
— Je t’ai crue morte.
Deuxième extrait à J- 1. Les retrouvailles de Séléné et Thomas.
Publicités

Commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s